Quels matériels écorneurs pour animaux ?

L’écornage est une activité qui consiste à retirer les cornes des veaux et chevreaux afin de protéger l’éleveur de certains coups de cornes. Mais cette pratique est aussi utile pour protéger les animaux entre eux pour éviter d’éventuelles blessures. Toutefois, l’écornage est plus ou moins contesté comme il s’agit d’un acte douloureux et stressant pour le jeune animal.

Comprendre l’écornage des animaux

Pour des mesures de bien-être, pratiquer l’écornage est nécessaire et cet acte doit se faire dès le plus jeune âge de l’animal. Cela permet de protéger les animaux contre d’éventuelles blessures entre eux et d’optimiser la sécurité de l’éleveur. Différents matériels écorneurs sont cependant utiles pour écorner : des fers à souder et des scies-fils. Sachez néanmoins qu’écorner le veau depuis son premier mois ne représente aucun traumatisme et évite certaines fractures plus tard. Seulement, il existe certaines règles à respecter pour réussir efficacement l’opération. Par exemple, il importe d’écorner les veaux avant leurs 6 semaines. Selon les recommandations du conseil de l’Europe sur l’écornage, il est conseillé de faire l’intervention sous anesthésie si le veau fait plus de 4 semaines. Un écornage thermique est souvent utilisé par le professionnel ou le vétérinaire concerné. L’écornage chez les chevreaux doit être réalisé bien plus tôt que chez les veaux. L’opération aura lieu au maximum 7 jours après la naissance du chevreau.

Découvrir les types d’écornage

Il existe deux types d’écornage : l’écornage chimique et celui thermique. Du côté de l’écornage thermique, nous avons le matériel écorneur électrique muni ou non d’une batterie et un écorneur à gaz. Concernant l’écornage chimique, il faut se servir d’un crayon caustique et une pâte spéciale écornage. Sachez que l’écornage chimique présente plus de risque à celui thermique. Cependant, plusieurs types d’écorneurs sont disponibles pour une pratique réussie. On retrouve alors des écorneurs électriques, des écorneurs à gaz, des écorneurs hydrauliques et enfin des écorneurs mécaniques. Ces derniers sont utilisés en particulier pour écorner les bovins. Mais il existe certains accessoires à ne pas oublier comme des embouts pour  matériel écorneur à gaz, des cartouches de gaz et des lances de rechange.

Écornage sans douleur

L’écornage est une pratique qui demeure douloureuse et généralement stressante pour l’animal. Pour alléger cette douleur et apaiser l’angoisse, il est possible d’intégrer un sédatif ou un anti-inflammatoire. Parfois, une anesthésie locale est utilisée. Les sédatifs sont choisis pour calmer l’animal et pour l’aider à déstresser. L’anti-inflammatoire quant à lui est efficace pour diminuer la douleur après l’écornage. Il est, alors, utilisé après la séance d’écornage. Finalement, comme toute anesthésie, elle permet de réduire la douleur durant l’intervention. Il est toutefois recommandé de demander les avis d’un vétérinaire spécialisé afin d’acquérir tous les conseils importants avant de se lancer dans la méthode de l’écornage.

Marquage : comment bien identifier vos animaux ?
Protéger vos animaux contre les fortes chaleurs : comment et avec quoi ?