Etat des lieux

L’agriculture : 2e employeur de France

L’agriculture, son amont et son aval, occupent 3,5 millions d’actifs. Près de 14 % de l’emploi en France. Deuxième employeur de France, notre secteur offre des emplois ouverts à tous les publics, des plus diplômés aux personnes les moins qualifiées et parfois très éloignées de l’emploi. Des emplois qui maillent tout le territoire et qui offrent des perspectives dans des zones de déprise économique.

L’agriculture est une chance pour la France, une chance pour sa politique de développement de l’emploi. Pourtant, grandit chaque jour le sentiment d’une ambition perdue. A force de contraintes, de bureaucratie et de mises à l’index, à force de manque de vision stratégique, l’agriculture française s’est disqualifiée dans la course à la compétitivité mondiale.

Notre agriculture a pourtant des atouts, naturels – climat, sols –, de savoir-faire et de compétences, de positionnement de nos produits sur le marché national et international, qui en font une valeur sûre sur laquelle peut s’appuyer l’économie française.

Nous sommes convaincus que la tendance peut s’inverser à condition de mener une politique ambitieuse de relance de l’activité et tout particulièrement en réduisant les coûts de production.

Une action forte et déterminée sur le coût du travail est indispensable. Il n’est pas acceptable que notre coût de travail qui était près de 8 % inférieur au coût du travail allemand en 2000, soit aujourd’hui, plus de 13 % supérieur !

 


 

Enquête Annuelle de l’Emploi en Production Agricole FNSEA-IFOP 2014

Une situation de l’emploi permanent satisfaisante et qui confirme la dynamique enclenchée en 2012 - Des intentions d’embauches positives en 2014.


Télécharger la synthèse